Anticiper la consommation de sa chaudière au gaz permet d’estimer le montant de votre prochaine facture d’énergie et donc de prévoir la dépense dans son budget. Mais cela peut aussi aider à diminuer votre consommation de gaz. Alors, comment calculer ou estimer la consommation d’une chaudière gaz ? Retrouvez ici tout ce que vous devez savoir.

chaudiere-gaz-consommation

La consommation moyenne d’une chaudière au gaz

En France, environ 11 millions de foyers utilisent le gaz naturel comme moyen de chauffage, pour produire de l’eau chaude sanitaire et/ou cuisiner. La consommation moyenne de gaz des foyers français varie fortement selon :

Retrouvez ci-après la consommation moyenne de gaz pour un appartement de 50 m² et une maison de 80 m² en fonction de la composition de la famille et de l’usage du gaz. Il ne s’agit que d’informations indicatives qui vous permettront de vous faire un ordre d’idée quant à la consommation moyenne de votre chaudière au gaz.

Utilisation du gazAppartement de 50 m²Maison de 80 m²
Consommation par an selon la composition du ménageConsommation par an selon la composition du ménage
1 pers.2 pers.3 pers.4 pers.1 pers.2 pers.3 pers.4 pers.
Chauffage4 667 kWh9 126 kWh
Chauffage et eau chaude6 101 kWh7 248 kWh8 395 kWh9 255 kWh10 560 kWh11 707 kWh12 854 kWh13 714 kWh
Chauffage, eau chaude et cuisson6 284 kWh7 613 kWh8 943 kWh9 985 kWh10 743 kWh12 072 kWh13 402 kWh14 444 kWh

Des simulateurs en ligne permettent, en quelques minutes seulement, d’estimer la consommation de gaz de votre foyer en tenant compte des différents facteurs évoqués ici.

Calculer le coût de sa consommation de gaz

consommation chaudiere gaz cout

Pour calculer le coût de la consommation de votre chaudière à gaz, il suffit de multiplier les kilowattheures consommés par les tarifs appliqués par votre fournisseur de gaz naturel (Total Direct Énergie, EDF, ENI, Vattenfall, etc.). Vous pouvez vous baser sur une estimation de consommation ou faire un relevé de compteur. Attention, votre compteur de gaz fait apparaître la quantité de gaz consommée en mètres cubes. Vous devez alors les convertir en kWh pour pouvoir connaître le montant de votre prochaine facture. Pour cela, il faut multiplier l’indice relevé par votre coefficient de conversion. Il vous est attribué en fonction de votre lieu d’habitation. Ce coefficient tient essentiellement compte de l’altitude à laquelle vous vivez. En effet, un logement en bord de mer consomme plus vite qu’un logement en montagne une même quantité de gaz. Votre coefficient de conversion est indiqué sur chacune de vos factures. Vous pouvez également le retrouver sur le site internet du gestionnaire du réseau de distribution de gaz, GRDF (Gaz Réseau Distribution France).

Agir sur la consommation d’une chaudière au gaz

Le chauffage

Selon l’ADEME (l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), 66 % de nos dépenses d’énergies sont consacrées à chauffer notre logement (source). C’est donc le poste le plus important de dépenses énergétiques de nos foyers. L’ADEME préconise de limiter la température à 19 °C pour les pièces à vivre, 21 °C pour la salle de bain et 16 °C à 17 °C pour les chambres. Baisser la température de votre logement de seulement 1 degré permet d’économiser 7 % sur sa facture d’énergie. Vous pouvez également équiper votre chaudière d’un thermostat afin de diminuer la température de votre logement pendant vos absences. Cette pratique peut vous amener à faire 25 % d’économies d’énergie.

L’isolation

La déperdition de chaleur due à une isolation défaillante entraîne en moyenne une perte de 15 % d’énergie. Le simple fait de fermer les volets de votre logement la nuit peut vous permettre de limiter la perte de chaleur. À noter, si des travaux d’isolation s’avèrent indispensables, l’État a mis en place un certain nombre d’aides afin d’inciter les Français à améliorer les performances énergétiques de leurs foyers.

L’eau

La production d’eau chaude représente un poste important de dépenses d’énergies. S’il est conseillé de ne pas régler votre cumulus à moins de 55 °C, il est inutile de trop chauffer l’eau sanitaire. En plus d’entraîner des dépenses, cela pourrait entartrer votre équipement, provoquer des pannes et donc limiter la durée de vie de votre chauffe-eau.

Les équipements

Selon l’ADEME, entretenir régulièrement son système de chauffage (chaudière, radiateurs, etc.) permet de consommer 5 % d’énergie en moins. De plus, un entretien régulier limite les pannes et augmente la durée de vie de l’ensemble de vos équipements. De même, le simple fait de dépoussiérer régulièrement ses radiateurs peut vous amener à faire 10 % d’économies d’énergie.

Des questions sur la consommation d’une chaudière au gaz ?

Le chauffage représente 60 % de la consommation d’énergie d’un logement. La production d’eau chaude demande aussi une part importante d’énergie. Baisser la température de votre logement de quelques degrés peut vous permettre de faire d’importantes économies. Vous pouvez également privilégier les douches aux bains afin de limiter votre consommation d’eau chaude.

Si vous emménagez dans un nouveau logement, vous pouvez demander aux anciens locataires leur consommation moyenne de gaz afin d’avoir une idée de ce que consomme votre chaudière gaz. Si votre logement n’a jamais été occupé ou équipé d’une chaudière, vous pouvez utiliser un simulateur en ligne qui vous permettra d’estimer au mieux votre consommation de gaz en fonction de votre logement et de la composition de votre foyer.

Une chaudière gaz est un équipement qui possède un bon rendement, ce qui signifie qu’elle permet de chauffer très efficacement votre logement sans consommer trop d’énergie. La consommation de votre chaudière dépend tout de même de vos habitudes. Grâce à quelques gestes simples comme prendre l’habitude de fermer ses volets la nuit, vous pouvez faire d’importantes économies. Il est toutefois important d’entretenir régulièrement votre installation afin de vous assurer de son bon fonctionnement et limiter les pannes.