Gaz butane ou propane : lequel est le plus sûr ?

Dans les quartiers des villes où l’utilisation du gaz naturel n’est pas totalement répandue, il est très fréquent de voir des camions de livraison transportant des bouteilles de gaz. Outre les orangés les plus connus, il en existe d’autres qui ne le sont pas autant. Il s’agit, respectivement, du gaz butane et du gaz propane, qui ont des propriétés différentes.

Tous deux sont extraits au cours du même processus de raffinage du pétrole et appartiennent à la catégorie connue sous le nom de gaz de pétrole liquéfié (GPL). L’objectif principal du procédé utilisé pour obtenir ces deux types de gaz est d’obtenir une énergie efficace pour augmenter la température dans les maisons et produire de l’eau chaude.

Différences entre le butane et le propane

Le propane a une plus grande capacité de chauffage des locaux que le butane, et même que d’autres énergies largement utilisées comme le diesel ou le gaz naturel.

En raison de sa plus grande résistance au froid, le propane est particulièrement adapté à une utilisation dans les grands bâtiments, tels que les immeubles de bureaux, les bâtiments industriels, les hôtels, les restaurants, etc. Le butane, quant à lui, est idéal pour le chauffage, la cuisine ou le bain dans un logement résidentiel.

Le butane est généralement disponible en bouteilles d’environ 12 kg. Le propane, en revanche, peut être stocké dans des récipients plus grands, jusqu’à 35 kilos.

Le gaz propane est capable de fonctionner même à des températures aussi basses que -44 degrés Celsius. Le gaz butane, quant à lui, a besoin d’une température de zéro degré pour commencer à fonctionner.

Une autre différence notable entre ces deux gaz est le prix. Une bouteille de butane est nettement moins chère qu’une bouteille de propane, ce qui représente une économie considérable pour les ménages.

Le butane et le propane sont-ils dangereux ?

Ces deux produits appartenant au gaz de pétrole liquéfié (GPL) ne présentent aucun risque et ne constituent pas un élément toxique pour autant qu’ils soient utilisés correctement. Il faut tenir compte du fait que, dans les deux cas, l’installation ne comprend que les tuyaux qui relient la bouteille aux différents appareils.

Le butane et le propane sont tous deux susceptibles de fuir. Pour éviter cela, il est essentiel que les vannes, les régulateurs et tous les éléments soient en parfait état, et que les raccordements soient effectués de manière totalement sûre.

Si vous avez de vieilles bouteilles à votre domicile, il est conseillé de contacter le service de livraison pour qu’il les récupère. Ils ne doivent en aucun cas être utilisés s’ils sont défectueux afin d’éviter des accidents graves.

En outre, toutes les installations de butane ou de propane doivent être révisées tous les 5 ans. Il est très important qu’une entreprise ou un service officiel soit chargé d’effectuer ce contrôle afin de minimiser les risques. Dans le cas du gaz propane, une autre inspection doit également être effectuée tous les 15 ans pour vérifier la pression du système.

Enfin, il ne faut pas oublier que, si l’installation est située à l’extérieur, le propane est le gaz le plus approprié en raison de sa plus grande résistance au gel. Si l’on choisit le butane, il est probable qu’il gèle lorsque le thermomètre est négatif.

Outre les désagréments qu’une coupure d’alimentation peut causer, il y a également une probabilité accrue de compromettre la sécurité dans la maison en raison des dommages causés aux tuyaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.